|
Pour visiter ce site vous devez avoir l'âge légal pour acheter et consommer de l'alcool
Entrer

Un savoir-faire singulier

La matière n’est rien sans l’esprit qui s’y applique

Lorsqu’Apolline fonde la Maison Henriot en 1808, son vignoble est composé de Grands Crus nichés au coeur de la Montagne de Reims. Pour elle, il est fondamental de raconter les Terres d’exception de la Champagne. Apolline dessine alors un savoir-faire singulier conférant à la Maison Henriot sa signature.

Culture de la diversité


La Champagne est composée d’une grande diversité de terroirs, au travers de différentes expositions des vignes, de pentes, de tonalités de sols, de personnes actrices du vignoble, ou encore de pratiques culturales. Il tient à coeur à Apolline de raconter la beauté du Vignoble Champenois, qui décide alors de cultiver cette belle diversité, ainsi perpétuée depuis toujours par la Maison Henriot. Cette philosophie lui permet également de répondre à son souhait d’offrir des Champagnes d’une grande complexité aromatique, traduisant un profil fait de générosité.

« Si la mission qui m’est confiée est de pérenniser l’âme de la Maison Henriot à travers la signature de ses champagnes, il est de notre devoir d’intégrer les nouveaux défis environnementaux et, plus largement, sociétaux. »

Alice Tétienne

Connaissance de la vigne 
et de son origine 
 
Le vin s’écrit à la vigne
 

Telle est la conviction d’Apolline qui a à coeur de connaître la vigne et l’environnement dans lequel elle prend racine, dont le sol et le climat font partie. Elle y apporte ainsi toute l’attention nécessaire dans sa culture, au profit de beaux vins. Cet ensemble constitue ce qui se nomme aujourd’hui le terroir. Dans la lignée du grand oncle d’Apolline, le Chanoine Godinot, tous ont contribué à développer l’expertise et à renforcer le soin apporté à la vigne. De nombreux fils ou neveux Henriot ont une formation d’ingénieur agronome. Le projet Alliance Terroirs, initié par Alice Tétienne en 2020, en est une continuité. Ce projet se décline en trois axes : la connaissance des terroirs, l’adaptation des pratiques viticoles grâce à ces connaissances et les actions de pérennisation de la Champagne.

alt
alt
alt
Art de l’assemblage


Si la culture de la diversité et la connaissance de la vigne et de son origine sont incontournables pour la Maison Henriot, c’est parce qu’elles viennent nourrir un troisième principe fondamental : l’art de l’assemblage. 

En effet, grâce à cette philosophie portée sur les terroirs, chaque année, la Maison obtient, après la vendange, une grande diversité de vins qui vont lui permettre de recréer les cuvées Henriot. 

Lorsqu’Apolline fonde la Maison, elle décide de créer un Champagne lui permettant d’illuminer ses Terres de vignes et ainsi de raconter son vignoble et la beauté de la Champagne. 

Selon elle,


« Une année ne suffit pas à raconter la personnalité de ses Terres, au risque de privilégier le caractère du climat de celle-ci »
 

Elle décide alors de mettre des vins en réserve afin de les incorporer dans un assemblage futur et ainsi d’exprimer les diverses époques de vie de son vignoble. Elle élabore donc un Champagne issu d’un assemblage de crus mais aussi d’années

L’art de l’assemblage devient alors, pour la Maison Henriot, un principe fondamental, qu’il soit pour exprimer un vignoble, une année, un profil aromatique, ou bien encore pérenniser la signature Henriot.

« Il faut à la fois satisfaire les enjeux sociétaux tout en faisant évoluer nos pratiques en faveur de l’environnement. C’est à ce prix que nous pourrons perpétuer la tradition et l’identité de notre Champagne. »

Alice Tétienne

La maitrise du temps


Le temps est un allié pour la Maison Henriot, à chaque étape de l’élaboration des Champagnes. Le temps est en effet laissé à l’observation de la vigne et de son environnement afin de privilégier la précision ; lors des vendanges, lorsque chaque micro-terroir est visité, où les raisins sont dégustés pour décider de la date de récolte; pour le développement aromatique des vins après leur élaboration, où plusieurs mois de dégustations sont nécessaires pour les appréhender ; lors des assemblages pour offrir la plus belle expression des Cuvées Henriot ; pour le vieillissement des cuvées laissant aux Champagnes une construction lente et sereine ; pour la transmission d’un patrimoine et d’un Savoir-Faire, de génération en génération.